À qui s’adresse le Rolfing® ?

L’intégration structurelle par le Rolfing® s’adresse à toute personne qui souhaite se sentir mieux dans son corps et dans sa posture, éprouver une sensation d’allongement corporel et améliorer la qualité de ses mouvements dans sa pratique sportive ou artistique.

 

Le Rolfing permet de:

  • maintenir une posture équilibrée en vieillissant
  • améliorer ses performances sportives ou artistiques
  • récupérer d’expériences de stress traumatique
  • aligner son esprit et son cœur avec un corps libéré de ses vieux modèles de comportement
  • se libérer de douleurs structurelles chroniques
  • atteindre un meilleur équilibre assis, debout et en marchant
  • augmenter la mobilité et la souplesse de tout le corps
  • allonger la colonne vertébrale pour se sentir plus droit
  • dynamiser le fonctionnement des pieds
  • intégrer la respiration tridimensionnelle
  • inviter un état de pleine conscience corporelle

 

Contre-indications à l’intégration structurelle par le Rolfing®

Certains états de santé nécessitent une attention spéciale et peuvent même interdire la pratique du Rolfing®. Nous encourageons les clients souffrant de problèmes médicaux à demander à leur médecin si la manipulation des tissus profonds pourrait leur nuire. Il faut aussi l’indiquer à votre rolfer si vous avez l’un ou l’autre des problèmes suivants, car ils peuvent nécessiter certaines précautions :

  • Abcès
  • Anévrisme
  • Athérosclérose
  • Artériosclérose
  • Maladies auto-immunes
    • Lupus
    • Polyarthrite rhumatoïde
    • Sclérodermie
    • Spondylarthrite ankylosante
  • Trouble bipolaire (maniaco-dépression)
  • Fractures ou blessures graves des tissus mous
  • Trouble de personnalité limite
  • Paralysie cérébrale
  • Cancer
  • Prise de cortisone
  • Diabète
  • Embolie ou athérome
  • Épilepsie
  • Maux de tête
  • Problèmes cardiaques
  • Hémangiome
  • Hémophilie
  • Hypertension artérielle (grave)
  • États inflammatoires (tendinites, bursites)
  • Infections (SIDA)
  • Dispositif intra-utérin
  • Ostéoporose
  • Prise d’antidouleurs
  • Grossesse
  • Chirurgie, cicatrices
  • Varices
  • Entorse cervicale

Auteurs de la liste : Robert Schleip, Til Luchau et John Schewe, 2008.